C’est la semaine Sainte !

Les CE1 ont réalisé une maquette de la semaine Sainte en playmobils. Cela leur permet de mieux mémoriser les différents moments de cette semaine.

 

 

 

 

D’abord la fête des Rameaux, célébrée dimanche dernier, où Jésus rentre sur le dos d’un âne à Jérusalem acclamé par la foule qui proclame « Hosanna, hosanna au plus haut des cieux ! ».

 

 

 

 

Il y a ensuite le jeudi Saint, jour où nous commémorons la Cène, le dernier repas de Jésus. Il est en présence de ses 12 apôtres dont Judas qui va le livrer (personnage qui part sur le plateau…). C’est durant ce repas que Jésus institua l’Eucharistie.

 

 

 

 

 

 

Puis vient le vendredi Saint où Jésus est arrêté au jardin des Oliviers. Il est ensuite jugé et crucifié avec deux bandits sur la croix. Il n’y a plus les 12 apôtres mais seulement Marie sa mère, Marie de Magdala et Jean.

 

 

 

 

 

 

 

Le soir même il est mis au tombeau, gardé par des soldats par peur que les amis de Jésus ne viennent voler le corps.

 

 

 

 

 

Mais le troisième jour, lorsque les femmes viennent au tombeau pour apporter du parfum, elles trouvent le tombeau ouvert et un ange leur apparaît pour leur annoncer la résurrection de Jésus : c’est ce que nous fêtons le jour de Pâques !

Les CE1 découvrent la Suède

Après avoir découvert le mois dernier l’Angleterre et la République Tchèque, les enfants se sont arrêtés ce matin en Suède ! Avec ce tour de l’Europe les élèves valident deux compétences en questionner le monde : « Situer les espaces étudiés sur une carte ou un globe » et « Comparer quelques modes de vie d’un autre pays ».

David, suédois, est donc venu présenter son pays ce matin à la classe de CE1. Après une présentation en photos du pays (climat, alimentation, animaux…), les élèves ont pu suivre une journée typique d’une enfant suédoise Karin, 8 ans. La rencontre s’est poursuivie par un temps de questions réponses avant de se terminer, pour le plus grand bonheur des enfants, par une dégustation ! Ils ont ainsi pu goûter de la confiture sur des knäckebröd, des havrefras (gâteaux suédois au chocolat et avoine) ainsi que des kanelgifflar (gâteaux à la canelle). Les élèves ont aussi appris à dire quelques mots en suédois comme bonjour, au revoir, merci, comment vas-tu … Ils ont donc pu remercier David en suédois : tack David !

Bestiaire du Rhône

Avant les vacances de février, les classes de CP et CE1 ont participé à une activité proposée par le SMIRIL. Par le biais de contes, les enfants ont découvert des animaux mythiques ou réels du Rhône.

La première histoire se passe en France, après le lac Léman. Le personnage principal est le silure, un poisson avec de gros barbillons. Cet énorme poisson vit dans le Rhône, il peut faire jusqu’à 2m50 et peser 200 kg. Il se restaure le soir en gobant ses proies. On le surnomme le requin d’eau douce.

La conteuse leur a ensuite raconté une légende lyonnaise du XIXème siècle. La mâche-croûte s’est installée sous le pont de la Guillotière. Elle inondait la ville de Lyon et faisait disparaître les lyonnais trop proches du fleuve. Personne ne l’avait jamais vue. Elle avait une grosse tête ronde, deux yeux globuleux, une bouche énorme, de grandes dents tranchantes et une gigantesque queue de poisson remplie d’écailles. Celles-ci étaient plus dures que du métal. Pour se débarrasser de la mâche-croûte, les lyonnais ont construit un grand mur. On racontait cette légende lorsque le Rhône débordait et que des habitants de Lyon tombaient dans le fleuve.

Nous avons ensuite poursuivi la route du Rhône jusqu’à Condrieu. C’était l’époque où l’on tuait les castors. On prenait leur peau pour faire des manteaux en fourrure, leurs poils pour fabriquer des toques et leur chair pour la transformer en pâté. Ce plus gros rongeur d’Europe possède aussi une glande pouvant guérir diverses maladies. Mais l’espèce des castors fût sauvegardée sur l’île du beurre où nous pouvons encore, peut-être, les observer le soir en se faisant un peu discret.

La dernière histoire est celle d’une jeune lavandière qui rencontre le Drac, un dragon d’eau. Il détient trois pouvoirs : l’invisibilité, le don de métamorphose (il se transforme en objet) et il peut aveugler les personnes. Un jour, la jeune fille mettait des fleurs de lavande pour que le linge sente bon, vit briller dans le Rhône une coupe en or. Mais celle-ci était en réalité le Drac !

On racontait cette légende pour se méfier du Rhône calme et brillant… Le Drac représente en effet les courants imprévisibles du Rhône !

Les élèves ont ensuite voté pour désigner leur animal préféré : le silure pour les CP et la mâche-croûte pour les CE1. Ils l’ont ensuite réalisé en argile.

 

Les CE1 découvrent la culture anglaise !

Tout au long de cette troisième période les enfants de CE1 ont étudié la vie en Angleterre : le drapeau du Royaume-Uni, les monuments importants de la ville de Londres (avec notamment une visite virtuelle de la ville), la nourriture anglaise et les moyens de transport pour se rendre dans ce pays.

Ainsi, ce mardi 14 février, les enfants ont pu réaliser un exercice très pratique pour se confronter à la culture anglaise et conclure le chapitre de cette période : goûter la nourriture anglaise ! Ils ont d’abord pu savourer la fameuse gelée anglaise avant de déguster les fameux « beans » (haricots en sauce). Tous ont voulu goûter ces deux plats ! En revanche, ils n’en ont pas tous eu la même appréciation … Certains ont beaucoup aimé alors que d’autres ont été un peu rebutés … Voici un aperçu de cette dégustation !