Sortie au vieux port à Irigny

Mardi 18 mai, nous sommes allés observer les petites bêtes de la mare. Marianne, notre animatrice nous a appris de nombreuses choses :

  • Les grenouilles et les crapauds font partie de 2 familles différentes : il y a une femelle et un même crapaud et une femelle et un mâle grenouille. Le crapaud  a des couleurs différentes et est  plus gros que la grenouille, il a des boutons. Les grenouilles pondent toujours leurs œufs là où ils sont nès. Puis des œufs naissent des têtards sans pattes, puis les pattes arrières apparaissent pour permettre au petit de prendre de l’élan, puis les pattes de devant avant de perdre sans queue.
  • On peut distinguer le canard de la cane car le canard a un col vert (colvert) et la cane est plus petite.
  • La couleuvre n’est pas méchante : elle tue les souris, les rats qui apportent des maladies. Elle a des petits yeux noirs alors que la vipère, plus méchante, a des yeux « comme les chats » et une tête plus triangulaire.
  • Au bord de la mare, nous avons pêché avec des épuisettes des petites bêtes : il fallait les mettre tout doucement dans l’eau de l’aquarium sans les prendre avec les doigts. Puis grâce à une « clé de détermination », nous avons essayé de trouver son nom. Pour cela, on a compté le nombre de pattes ; puis observé  si la petite bête nage sur l’eau, au-dessus de l’eau ou sous l’eau et enfin la reconnaître sur une image. Nous avons regardé :
  • un dytique qui a des pattes avec des petits poils pour pouvoir nager plus vite
  • Le notonecte qui nage sur le dos
  • Le gerris qui marche sur l’eau

Mais nous n’avons pas vu de libellule car il faisait trop froid. Et dans la mare, il n,y a jamais de poissons.

La classe de GS-CP

L’art médiéval

En lien avec le programme d’histoire, les CM1 ont représenté avec diverses techniques des œuvres médiévales en attendant de pouvoir admirer la cathédrale Notre-Dame et bien d’autres chefs-d’œuvre lors de leur voyage scolaire à Paris du 16 au 20 mars.

Les maisons à colombages : à partir du XIe siècle, les villes prennent de l’ampleur. On construit des maisons à colombage dans les régions où les forêts étaient abondantes.

Les enluminures : avant l’invention de l’imprimerie, le copistes décoraient leurs manuscrits avec des peintures miniatures et des lettrines.

Les cathédrales gothiques : au XIIème siècle, des nouvelles techniques permettent de construire des églises aux murs plus hauts et aux ouvertures plus larges.

En garde !

voilà les CE2 et les CM1 !

Depuis plusieurs années, les classes de CE2 et de CM1 ont la chance d’être initiées à l’escrime par M. Sébastien Clerc maître d’armes au club « Escrime Ouest Lyonnais » d’Oullins. Ils ont commencé par le fleuret et feront quelques séances en juin de sabre. L’attaque, la parade et la riposte n’ont plus de secret pour eux.

C’est une activité passionnante dans laquelle se mêlent pratique sportive et tradition. Elle demande de la concentration, de l’agilité, de l’endurance, mais aussi de la technique.

Porteuse de valeurs éducatives liées au respect de l’adversaire, cette discipline permet, au débutant comme à l’escrimeur confirmé, de pratiquer avec plaisir en loisir ou en compétition.

L’énergie

Au début, les hommes se servaient de leur énergie humaine pour vivre, puis de la force des animaux. Plus tard, ils découvrirent l’électricité, le moteur à explosion et il fallait beaucoup plus d’énergie.

Les sources d’énergie fossiles se développèrent : le pétrole, le charbon, le gaz mais ils s’épuisent et les hommes sont de plus en plus nombreux. Alors ils trouvèrent des sources d’énergie renouvelables : le soleil avec l’apparition des panneaux solaires, l’eau avec les barrages et les centrales hydrauliques, le vent avec les éoliennes, la biomasse et la géothermie avec la chaleur de la terre.

Toutes ces énergies nous sont bien utiles chaque jour : pour les voitures, pour cuire la nourriture, pour le chauffage, et bien d’autres choses.

Les hommes cherchent encore d’autres idées comme les hydroliennes qui ressemblent aux éoliennes mais qui se placent sous l’eau et qui tournent grâce à la force des courants marins.

Nos petits champions

En ce début d’année les élèves de Ce1 ont entamé une nouvelle activité sportive.

Ils se transforment tous les jeudis après midi en petits poissons ?…

Non !! En vrai « CHAMPIONS !

Equipés de lunettes, bonnet…

En route pour 35 minutes de nage, de plongeons, de sous l’eau…

« Plus rien ne nous fait peur » Les Ce1

Le 30 janvier 2015, accompagnés des GS/CP et des CP nous sommes allés à l’aquarium de Lyon.

Nous avions choisi comme thème :

« Se protéger en milieu aquatique ».

Dans l’eau comme sur Terre, il existe une lutte pour la survie. Pour éviter de se faire attaquer, les espèces redoutes de vigilance et de méthodes de défenses variées et insolites.

Attention qui s’y frotte s’y pique…

Mais au final nous avons quand même réussi à toucher certaines espèces.

Dans la marre …

Comme l’eau est le thème de l’année à l’école, nous sommes allés le 10 mars observer les mares artificielles et naturelles des berges du Rhône. Deux personnes du SMIRIL nous ont accueillis et nous ont donné des épuisettes.

Nous avons pêché par groupe de sept plusieurs petites bêtes comme la larve d’éphémère. Une heure après, nous nous sommes tous retrouvés et nous avons observé ces animaux aquatiques : nous avons été surpris de découvrir un « trichoptère à fourreau ». Cet animal se crée sa propre maison avec des herbes piquantes pour se protéger !

Après le pique-nique, nous avons observé des poissons dans un aquarium et nous avons appris que le silure peut être le poisson le plus grand du Rhône.

L’après-midi, nous avons pêché beaucoup de poissons et nous nous sommes bien amusés !

Mathilde, Mahé et Tristan

Une bonne pêche

Dès notre arrivée, les animateurs de la fédération nationale de pêche, nous ont présenté les poissons qui se pêchent dans le Rhône : le silure avec ses 8 barbillons à ne pas confondre avec le poisson-chat qui lui n’a que 6 barbillons, la perche soleil qui brille grâce à ses écailles multicolores, l’ablette qui se nourrit plutôt de petits insectes à la surface de l’eau, le brochet, impressionnant avec un long bec et ses 700 canines !

Mais le principal est de pêcher…Et le plus difficile : se taire, bien tenir sa canne à pêche et ne pas perdre des yeux le bouchon.

« C’est bien mais je ne suis pas patiente ! »  Marguerite

« Difficile de repérer le bouchon parce que je suis daltonien et tout à la même couleur ! »   Guillaume

« Une touche, je remonte et oh non…plus de ver. Le poisson a mangé mais ne s’est pas fait prendre ! »   Farès

« Des poissons tournent autour du bouchon mais ils sont trop petits et ne veulent même pas venir me voir ! »   Manon

« C’était trop bien et nous sommes trop contentes car nous avons pris 6 ablettes. Plus fort que les garçons !! »    Anaïs, Amélyne, Juliette

La Création visuelle !!

Nos deux classes ont fait de l’art visuel…

Nous, les Cm2 avons accueilli les GS dans notre classe pour que nos maîtresses nous montrent sur le TBI l’œuvre que nous allions devoir reproduire: Polynésie de Matisse.

Le GS étaient fiers de nous parler de ce célèbre peintre, ils savaient plein de choses!

Avec eux, nous avons peint, dessiné, découpé, mais aussi bien rigolé…

On ne vous en dira pas plus car vous pourrez découvrir nos œuvres qui seront exposées…

« Faire de l’art visuel avec eux, c’est bien » Guillaume r.

« on travaille avec des petits, on les aide » Zoé.

« Sans eux on n´aurait pas fait ça, sans nous ils auraient pas pu découper ». Manon.

« même avec des plus petits que soi on peut faire un super travail » Eléonore T

Visite à l’aquarium de Lyon

Au mois de janvier, nous sommes allés voir les poissons à l’aquarium de Lyon.

Nous étions curieux de voir les requins: le requin à pointe noire, le requin léopard et le requin dormeur.

Par petits groupes, nous avons cherché comment les animaux se protégeaient dans le milieu marin. Avec l’animatrice, nous avons découvert  plusieurs techniques de défense.

Certains animaux font peur comme la rascasse avec ses grandes nageoires ou le poisson ballon porc-épic qui se gonfle avec ses piquants.

D’autres animaux s’enfuient comme le poisson clown. Il se cache dans les anémones.

Quelques-uns possèdent une sorte d’armure comme la tortue avec sa carapace ou la raie avec sa peau dure sur le dos.

Les piranhas vivent en groupes pour impressionner les autres poissons. Ils mordent avec leurs dents pointues.

La raie possède une arme, c’est une épine avec du poison au bout de la queue. Le poisson chirurgien jaune a lui aussi une épine au début de la queue.

Le piranha bleu et vert avec ses écailles qui brillent se confond avec la couleur de l’eau, il se camoufle.

Nous avons bien compris le sens de l’expression « Qui s’y frotte s’y pique! »

SAMSUNG DIGITAL CAMERA SAMSUNG DIGITAL CAMERA

La classe des CP

A la piscine

Depuis janvier, nous allons à la piscine. En classe, nous avons travaillé sur nos ressentis.

Malgré les appréhensions du départ : peur de mettre la tête sous l’eau, peur de couler, peur de se retrouver « coincé » sur un élément …  Chacun progresse à son rythme :

« Maintenant j’arrive à ramasser des anneaux avec ma main au fond de l’eau. »

« Je sais me déplacer en tenant le mur même où je n’ai pas pied… »

« Je n’ai plus peur de faire du toboggan parce que je sais qu’on va me rattraper »

« J’ai tout aimé sauf mettre la tête sous l’eau ! »

« Je sais passer dans la maison des écureuils. Avant j’avais peur… »

« Je n’arrive pas à sortir de l’eau parce qu’il fait froid !! »

« Il y a trop de bruit ! ça résonne »

« La piscine, c’est pour apprendre à nager, à mettre la tête sous l’eau… »

« La piscine, c’est super ! »

Un grand merci aux mamans qui ont passé l’agrément pour nous accompagner.

La classe des GS / CP