De nouveaux délégués

En ce début d’année, les élèves, du CP au CM2, ont voté pour élire leurs représentants : une fille et un garçon dans chaque classe.delegue

Pour les enseignantes, il s’agit d’éduquer à la citoyenneté, d’apprendre à s’organiser pour mieux vivre ensemble l’année scolaire, de participer à l’amélioration de la vie de l’école, de proposer des projets fédérateurs et participer à leur mise en œuvre.

Le conseil des délégués se réunira 4 fois dans l’année. Les délégués devront alors faire un compte rendu oral à leurs camarades en expliquant les décisions qui ont été prises. Les délégués de CM jouent le rôle de délégués « relais » : ils vont aider les délégués de CP et de CE1 à faire le compte rendu dans leurs classes.

Lors du premier conseil, des fleurs seront plantées devant la salle de motricité des maternelles, un projet interclasse sera lancé afin de décorer les lieux collectifs pendant le temps de Noël. La répartition des jeux de cour sera revue en fonction des activités ainsi que le tour de rôle pour le nettoyage de la cour.

Vannerie en CM2

vannerie-4Dans le cadre du partenariat avec le SMIRIL, toute la classe de CM2 a pu faire connaissance avec un vannier. C’est une personne qui travaille le rotin, plante cultivée dans la forêt tropicale, en particulier sur l’île de Bornéo. On pourrait aussi utiliser de l’osier qui pousse sur les bords du Rhône à Irigny, mais c’est plus difficile.

Le mot « vannerie » vient du vans, panier qui servait autrefois pour séparer le blé de son écorce. Aujourd’hui un  vannier peut réaliser des mangeoires pour oiseaux, des paniers, des instruments de musique, même des meubles.

Nous, nous avons réalisé un pot à crayon. D’abord il faut faire tremper le rotin, et puis commence un travail de patience et d’attention.vannerie-1

vannerie-2On prend une plaque en bois avec plusieurs trous, un nombre impair. On plante des bâtons dans les trous. Ensuite on prend un bout de rotin mouillé et on le tisse autour de tous les bâtons : devant, derrière. Parfois les bâtons cassent mais on arrive toujours à trouver une  solution qui va nous permettre de continuer.

vannerie-3

Nous avons ainsi découvert une nouvelle activité artistique. C’était parfois dur ! Nous avions mal aux mains mais l’animatrice nous a répondu : »Et oui, vous faites un travail manuel ! »En tous cas, nous étions très fiers de nos pots que nous avons emportés chez nous.

L’animation sur le cycle urbain de l’eau pour les CM2

Chrystel est venue dans notre classe pour nous parler du cycle urbain de l’eau.
On a d’abord regardé l’émission « Il était une fois la vie ».  Puis, elle nous a proposé de réaliser des maquettes à l’aide de bouts de bois, de morceaux de plastique… Nous avons crée des choses très intéressantes. Lors de la mise en commun, nous devions regarder le travail des autres groupes, et dire ce qu’on en pensait. Ceci nous a permis de corriger certaines choses, ou de se rendre compte que l’on n’avait pas tous compris les mêmes choses… Si nous connaissions déjà beaucoup de choses, ce travail nous a bien plus, et on a hâte d’aller visiter la station d’épuration…

Le spectacle du Sémaphore vu des CM2

Voici comment s’est passé le spectacle… Chaque scène s’est très bien passée, avec quelques fous rires et de bonnes rigolades. De la petite section au CM2, tous les élèves se sont bien débrouillés, que ce soit en chant, en danse, ou en flûte.
Les lecteurs de CM2 qui introduisaient chaque classe avaient bien appris et travaillé leurs textes.
La salle du Sémaphore était pleine à craquer. Au début du spectacle, quand les rideaux se sont ouverts, nous avons tous été impressionnés par le monde qui était venu nous voir, et à la fin notre public nous a applaudi de bon cœur.
Nous sommes fiers de notre dernier spectacle.

Dans la marre …

Comme l’eau est le thème de l’année à l’école, nous sommes allés le 10 mars observer les mares artificielles et naturelles des berges du Rhône. Deux personnes du SMIRIL nous ont accueillis et nous ont donné des épuisettes.

Nous avons pêché par groupe de sept plusieurs petites bêtes comme la larve d’éphémère. Une heure après, nous nous sommes tous retrouvés et nous avons observé ces animaux aquatiques : nous avons été surpris de découvrir un « trichoptère à fourreau ». Cet animal se crée sa propre maison avec des herbes piquantes pour se protéger !

Après le pique-nique, nous avons observé des poissons dans un aquarium et nous avons appris que le silure peut être le poisson le plus grand du Rhône.

L’après-midi, nous avons pêché beaucoup de poissons et nous nous sommes bien amusés !

Mathilde, Mahé et Tristan

Une bonne pêche

Dès notre arrivée, les animateurs de la fédération nationale de pêche, nous ont présenté les poissons qui se pêchent dans le Rhône : le silure avec ses 8 barbillons à ne pas confondre avec le poisson-chat qui lui n’a que 6 barbillons, la perche soleil qui brille grâce à ses écailles multicolores, l’ablette qui se nourrit plutôt de petits insectes à la surface de l’eau, le brochet, impressionnant avec un long bec et ses 700 canines !

Mais le principal est de pêcher…Et le plus difficile : se taire, bien tenir sa canne à pêche et ne pas perdre des yeux le bouchon.

« C’est bien mais je ne suis pas patiente ! »  Marguerite

« Difficile de repérer le bouchon parce que je suis daltonien et tout à la même couleur ! »   Guillaume

« Une touche, je remonte et oh non…plus de ver. Le poisson a mangé mais ne s’est pas fait prendre ! »   Farès

« Des poissons tournent autour du bouchon mais ils sont trop petits et ne veulent même pas venir me voir ! »   Manon

« C’était trop bien et nous sommes trop contentes car nous avons pris 6 ablettes. Plus fort que les garçons !! »    Anaïs, Amélyne, Juliette

La Création visuelle !!

Nos deux classes ont fait de l’art visuel…

Nous, les Cm2 avons accueilli les GS dans notre classe pour que nos maîtresses nous montrent sur le TBI l’œuvre que nous allions devoir reproduire: Polynésie de Matisse.

Le GS étaient fiers de nous parler de ce célèbre peintre, ils savaient plein de choses!

Avec eux, nous avons peint, dessiné, découpé, mais aussi bien rigolé…

On ne vous en dira pas plus car vous pourrez découvrir nos œuvres qui seront exposées…

« Faire de l’art visuel avec eux, c’est bien » Guillaume r.

« on travaille avec des petits, on les aide » Zoé.

« Sans eux on n´aurait pas fait ça, sans nous ils auraient pas pu découper ». Manon.

« même avec des plus petits que soi on peut faire un super travail » Eléonore T

Mieux comprendre internet

Dans le cadre du premier niveau du Brevet Informatique et Internet que les élèves valident en fin de scolarité élémentaire, la brigade de prévention de Bron est intervenue dans la classe de CM2.

DSCN6996

Ce temps d’échanges avait pour but de sensibiliser les enfants aux dangers d’Internet et des réseaux sociaux, suite à l’augmentation des actes malveillants envers les jeunes. Ces échanges ont été très enrichissants et ont permis aux Cm2 de mieux comprendre qu’avant d’aller surfer, il était important d’en parler à un adulte, d’éviter certains sites, de se méfier de la webcam.

Cependant, ils ont également entendu qu’Internet pouvait apporter des informations intéressantes et aider dans les recherches scolaires.