Vannerie en CM2

vannerie-4Dans le cadre du partenariat avec le SMIRIL, toute la classe de CM2 a pu faire connaissance avec un vannier. C’est une personne qui travaille le rotin, plante cultivée dans la forêt tropicale, en particulier sur l’île de Bornéo. On pourrait aussi utiliser de l’osier qui pousse sur les bords du Rhône à Irigny, mais c’est plus difficile.

Le mot « vannerie » vient du vans, panier qui servait autrefois pour séparer le blé de son écorce. Aujourd’hui un  vannier peut réaliser des mangeoires pour oiseaux, des paniers, des instruments de musique, même des meubles.

Nous, nous avons réalisé un pot à crayon. D’abord il faut faire tremper le rotin, et puis commence un travail de patience et d’attention.vannerie-1

vannerie-2On prend une plaque en bois avec plusieurs trous, un nombre impair. On plante des bâtons dans les trous. Ensuite on prend un bout de rotin mouillé et on le tisse autour de tous les bâtons : devant, derrière. Parfois les bâtons cassent mais on arrive toujours à trouver une  solution qui va nous permettre de continuer.

vannerie-3

Nous avons ainsi découvert une nouvelle activité artistique. C’était parfois dur ! Nous avions mal aux mains mais l’animatrice nous a répondu : »Et oui, vous faites un travail manuel ! »En tous cas, nous étions très fiers de nos pots que nous avons emportés chez nous.

Course longue en CM1

  Tous les jeudis après-midis, à 13h45, la classe de CM1 partait au parc de Champvillard pour faire de la course longue.

les-eleves-qui-courent

Les élèves qui courent

Nous devions avoir une bouteille d’eau avec une tenue de sport. Les élèves dispensés tenaient le chronomètre et disaient combien de minutes nous courions ; ils notaient sur une feuille les temps réalisés par chacun. Après, les élèves qui avaient fini de courir nous encourageaient. Ils criaient très fort.

des-eleves-chronometrent-et-notent-les-temps-realises

Des élèves chronomètrent et notent les temps réalisés

Au tout début, nous pouvions courir au maximum vingt minutes. Puis, après, ceux qui avaient tenu quelques minutes seulement se donnaient un objectif pour courir plus longtemps le jeudi suivant. Au fil du temps, nous avons commencé à faire plus, c’est-à-dire, vingt-cinq minutes, et plusieurs réussissaient. Et, le dernier jeudi de course longue, la maîtresse avait annoncé maximum trente minutes et dix élèves ont réussi.

Quand nous revenions en classe à 15h15, nous notions notre temps et nos objectifs sur la feuille de sport. C’était génial la course longue !

les-10-eleves-ayant-reussi-a-courir-30-minutes

Les 10 élèves ayant réussi à courir 30 minutes

Pendant cette même période, nous avons aussi travaillé la course de vitesse. Après les vacances, nous allons commencer des ateliers de cirque, car le cirque est notre thème d’année. Ça va être extraordinaire !

 

Texte rédigé par Emma Antion et Morgane Vergnolle et amélioré par la classe de CM1.

 

Sortie de rentrée des CE1 et CM1

Vendredi 30 septembre, les classes de CE1 et de CM1 sont parties en sortie. Nous sommes partis de l’école à 10h30, accompagnés par les maîtresses, Camille et le Père Vincent. Nous sommes allés au fort de Montcorin. Là-bas, nous avons fait un jeu. Nous avons découvert le thème de l’année : le cirque. C’était un jeu où nous disions : « Si j’étais un personnage du cirque, je serais… ». Après, nous avons fait le signe de croix et nous sommes allés dans un petit coin tout seul pour prier.

p1140524p1140543p1140540

Ensuite, nous sommes partis pour Champvillard, en passant par les chemins des vergers. Quand nous sommes arrivés, on nous a donnés des consignes et nous avons pique-niqué. Puis, la classe de CM1 a fêté les anniversaires de Léa et de Gabriel. Puis, nous avons eu un temps libre. Nous avons joué au foot avec le Père Vincent et fait des roulades dans l’herbe. Nous avons fait des photos de classe et chanté.

Avant de partir, nous avons fait des jeux : le jeu de la banquise (au signal du danger, il fallait se regrouper sur la banquise) et le jeu du chat et de la souris (accroche-décroche). Nous étions répartis en deux groupes. Enfin, nous sommes rentrés à l’école vers 14h. C’était formidable !

(Texte écrit par Albane de Tarade et amélioré par toute la classe de CM1)

Les CE1 deviennent écrivains !!

Durant cette deuxième période les élèves de CE1 se sont mis à l’écriture de la suite des aventures de Tchico.

Après le spectacle des 3 chardons joué à l’école, les enfants se sont mis à imaginer la suite des aventures de Tchico. Sans titreCe dernier, accompagné de son ami Papote, rencontrera de nouveaux personnages tels que Carafe la girafe, José le chimpanzé ou encore Coquin le requin. Il devra également traverser des territoires inattendus : la banquise, les sables mouvants, un volcan et tant d’autres.

Ce projet demande aux apprentis écrivains de développer diverses compétences : faire preuve d’imagination, écrire sous forme numérique leur page de livre, illustrer leur histoire à l’aide de techniques différentes (calque, collage, dessin, peinture…)

Une fois leur livre terminé, les CE1 iront raconter les nouvelles aventures de Tchico aux classes de Grande Section et CP dont les enfants ont également assisté au spectacle.

Sans titre5

The pupils are happy

Sans titre1Tous les jeudis, les élèves de CP sont ravis de participer aux activités proposées par Trich THOMAS, intervenante en anglais. 1
En demi-groupe, par le biais de comptines ou d’albums, ils s’expriment avec plaisir en anglais.
A la fin de cette première période, toute la classe a fait des jeux et des bricolages sur le thème d’Halloween, ce qui nous a permis de décorer l’arbre de la classe avec de terrifiants fantômes et squelettes !

DSCN7664 Sans titre2

 

L’animation sur le cycle urbain de l’eau pour les CM2

Chrystel est venue dans notre classe pour nous parler du cycle urbain de l’eau.
On a d’abord regardé l’émission « Il était une fois la vie ».  Puis, elle nous a proposé de réaliser des maquettes à l’aide de bouts de bois, de morceaux de plastique… Nous avons crée des choses très intéressantes. Lors de la mise en commun, nous devions regarder le travail des autres groupes, et dire ce qu’on en pensait. Ceci nous a permis de corriger certaines choses, ou de se rendre compte que l’on n’avait pas tous compris les mêmes choses… Si nous connaissions déjà beaucoup de choses, ce travail nous a bien plus, et on a hâte d’aller visiter la station d’épuration…

Le spectacle du Sémaphore vu des CM2

Voici comment s’est passé le spectacle… Chaque scène s’est très bien passée, avec quelques fous rires et de bonnes rigolades. De la petite section au CM2, tous les élèves se sont bien débrouillés, que ce soit en chant, en danse, ou en flûte.
Les lecteurs de CM2 qui introduisaient chaque classe avaient bien appris et travaillé leurs textes.
La salle du Sémaphore était pleine à craquer. Au début du spectacle, quand les rideaux se sont ouverts, nous avons tous été impressionnés par le monde qui était venu nous voir, et à la fin notre public nous a applaudi de bon cœur.
Nous sommes fiers de notre dernier spectacle.

Les CE1 se transforment en bricoleurs.

Tout au long de l’année nous avons évolués autour de L’eau…

Nous avons étudiés les différents états de l’eau, nous avons explorés les fonds marins et depuis quelques séances nous essayons de comprendre la flottaison. et c’est ainsi que nous avons construits dans un premier temps un monocoque, …Cela nous a permis d’analyser une fiche de fabrication avec une représentation imagée des différentes étapes puis une retransmission écrite.

« Tiens comme c’est bizarre à chaque étape nous utilisons un verbe à l’infinitif ! »

Sortie au vieux port à Irigny

Mardi 18 mai, nous sommes allés observer les petites bêtes de la mare. Marianne, notre animatrice nous a appris de nombreuses choses :

  • Les grenouilles et les crapauds font partie de 2 familles différentes : il y a une femelle et un même crapaud et une femelle et un mâle grenouille. Le crapaud  a des couleurs différentes et est  plus gros que la grenouille, il a des boutons. Les grenouilles pondent toujours leurs œufs là où ils sont nès. Puis des œufs naissent des têtards sans pattes, puis les pattes arrières apparaissent pour permettre au petit de prendre de l’élan, puis les pattes de devant avant de perdre sans queue.
  • On peut distinguer le canard de la cane car le canard a un col vert (colvert) et la cane est plus petite.
  • La couleuvre n’est pas méchante : elle tue les souris, les rats qui apportent des maladies. Elle a des petits yeux noirs alors que la vipère, plus méchante, a des yeux « comme les chats » et une tête plus triangulaire.
  • Au bord de la mare, nous avons pêché avec des épuisettes des petites bêtes : il fallait les mettre tout doucement dans l’eau de l’aquarium sans les prendre avec les doigts. Puis grâce à une « clé de détermination », nous avons essayé de trouver son nom. Pour cela, on a compté le nombre de pattes ; puis observé  si la petite bête nage sur l’eau, au-dessus de l’eau ou sous l’eau et enfin la reconnaître sur une image. Nous avons regardé :
  • un dytique qui a des pattes avec des petits poils pour pouvoir nager plus vite
  • Le notonecte qui nage sur le dos
  • Le gerris qui marche sur l’eau

Mais nous n’avons pas vu de libellule car il faisait trop froid. Et dans la mare, il n,y a jamais de poissons.

La classe de GS-CP

L’art médiéval

En lien avec le programme d’histoire, les CM1 ont représenté avec diverses techniques des œuvres médiévales en attendant de pouvoir admirer la cathédrale Notre-Dame et bien d’autres chefs-d’œuvre lors de leur voyage scolaire à Paris du 16 au 20 mars.

Les maisons à colombages : à partir du XIe siècle, les villes prennent de l’ampleur. On construit des maisons à colombage dans les régions où les forêts étaient abondantes.

Les enluminures : avant l’invention de l’imprimerie, le copistes décoraient leurs manuscrits avec des peintures miniatures et des lettrines.

Les cathédrales gothiques : au XIIème siècle, des nouvelles techniques permettent de construire des églises aux murs plus hauts et aux ouvertures plus larges.