Ecrire une carte de Noël à des personnes sans-abris

Cette année, les élèves de CP, CE1, CE2, CM1 et CM2 ont fabriqué et écrit une carte de Noël pour les sans abris. Entre Noël et le jour de l’An l’association Sakado offrira environ 10 000 grands sacs à dos à des personnes sans domicile fixe, vivant dans la rue.

A l’intérieur il y aura :

  • de quoi avoir chaud : chaussettes, écharpes, bonnets, gants…
  • de quoi prendre soin de soi : brosses à dents et dentifrice, savon…
  • de quoi passer un bon moment : livre, stylo, jeu de cartes, place de cinéma…
  • quelques douceurs à manger pour les fêtes : chocolat, fruits secs…

Il y aura aussi une jolie carte de Noël écrite par les enfants ! Ils y ont passé du temps, se sont appliqués et l’ont fait avec joie.

Spectacle « Lucine et Malo »

Ce vendredi 29 novembre, les classes de PS, MS, GS, CP et CE1 ont assisté au spectacle des 3 chardons « Lucine et Malo ». Il s’agit d’une fable écologique qui aborde le thème de la protection de l’environnement à travers l’histoire imaginaire d’une rivière envahie par un torrent de boue et que deux enfants, Lucine et Malo, vont réussir à sauver, avec l’aide des enfants spectateurs…

En voici le résumé :

Au bord de la rivière, chaque matin, Malo s’aventure. Il rêve de rencontrer Lucine, la petite ondine, pour entendre son chant que l’on dit magique… Un jour, enfin, Malo la découvre. Mais Lucine ne chante plus car un torrent de boue a recouvert le fond de la rivière qui, lentement, se meurt, chassant au loin tous les poissons et les animaux qui vivent aux alentours. Et sans relâche, Lucine cherche à sortir de la boue un grand coffre de bois rempli d’un sable d’or qui pourrait sauver la rivière. Mais le coffre est trop lourd pour une petite ondine…

Les enfants se sont montrés particulièrement attentifs et captivés !

     

ce1 – Atelier philo 6 : les cadeaux…

Les élèves de CE1 ont adoré parler des cadeaux ! Les sujets de la liste de cadeaux à venir et du père Noël ont été relégués à la cour de récréation… Voici ce qu’ils ont pu dire lors de l’atelier philo de ce mardi 3 décembre :

– On aime les cadeaux parce qu’ils nous font plaisir.

– Pour certains, parfois on peut être déçu d’un cadeau parce que ce n’est pas vraiment ce qu’on voulait, ou parce qu’on regarde le cadeau des autres, et qu’on est jaloux. Alors on peut s’énerver.

– Pour d’autres, tous les cadeaux font plaisir.

– les autres ont cru nous faire plaisir mais ça n’a pas marché, mais ce n’est pas parce qu’ils voulaient nous faire du mal ou être méchant.

– les cadeaux c’est mieux quand c’est des surprises

– quand un cadeau ne me plait pas ou que je l’ai en double, je peux le donner à quelqu’un d’autre

– à quoi sert le papier cadeau ? à faire beau et à faire la surprise / cacher le cadeau.

– à qui fait plaisir le cadeau : surtout à celui qui le reçoit, mais aussi à celui qui le donne. Ça fait plaisir de faire plaisir.

– patienter, ça rajoute du plaisir (pas pour tous)

– ça fait plaisir de fabriquer un cadeau pour quelqu’un

– l’occasion de parler de nos frères ou sœurs que l’on a pas choisi, et qui ne sont pas des cadeaux…

Nous avons lu l’album  du Noël d’Ernest et Célestine, et avons discuté à propos du personnage qui change d’avis sur l’intérêt d’un réveillon un peu différent.

GS: Les oiseaux

Nous avons dessiné un oiseau et chercher à quoi correspondait toutes les parties du corps de l’oiseau (la queue, le bec, les pattes, les yeux, les ailes, et les plumes). Leïla nous a lu une histoire et nous avons cherché ce qui était difficile pour les petits oiseaux en hiver dans cette histoire. Nous avons constaté qu’il était difficile de boire et de manger car les petits insectes se mettent à l’abri l’hiver et il n’y a plus de fruits. Nous avons donc construit une mangeoire pour aider les oiseaux à se nourrir cet hiver.

 

 

 

CE1 – atelier philo 4 : la peur

Voici les réflexions des élèves sur la peur :

  • débat entre ceux qui pensent qu’on peut avoir peur de rien, et ceux qui pensent que ce n’est pas possible.
  • pour certains, tout le monde a peur de quelque chose, au moins de la mort ou de la fin du monde (discussion sur la nature de la fin du monde).
  • nos peurs évoluent, à force de les affronter, elles peuvent diminuer.
  • la peur peut faire rire, on peut avoir du plaisir à se faire peur.
  • chacun a trouvé des trucs et astuces pour affronter ce qui fait peur : cligner des yeux pendant les cauchemars, se cacher dans un carton ou une valise, se réfugier sous le lit ou dans les bras de quelqu’un…
  • on a parfois peur de choses imaginaires et parfois de choses réelles
  • à quoi sert la peur ? la peur peut nous protéger du danger (exemple de l’incendie)
  • consoler et rassurer, c’est différent parce que la tristesse et la peur c’est différent.
  • la peur fait partie de notre imagination
  • ce qui est imaginaire ne peut pas faire peur puisque ça n’existe pas.
  • les seules choses qui font peur, ce sont des choses imaginaires (cauchemars)
  • est-ce que ce sont seulement les choses réelles qui font peur ?
  • dans le noir, on a peur de ce qu’on ne voit pas.
  • quand on a peur, ça nous fait pleurer ou crier
  • on peut avoir peur de choses qu’on voit en vidéo
  • pour une même chose (clown, poupée), on peut avoir peur ou pas
  • on ne réagit pas de la même manière, parce qu’on n’a pas le même cerveau, ni le même corps
  • on peut jouer avec sa peur
  • la peur et la colère ne sont pas pareil

 

N’hésitez pas à en reparler avec vos enfants !

ce1 – atelier philo 3 : c’est quoi grandir ?

Le troisième atelier philo portait sur la question « C’est quoi grandir ? ». Voici leur réflexion à ce sujet.

  • les adultes ont accès à des choses dangereuses
  • les grands peuvent punir mais pas l’inverse
  • les adultes disent toujours «non»
  • quand on est adulte on peut faire ce qu’on veut, on peut sortir quand on veut, on a de l’argent
  • les enfants ont le droit de faire les fous. Les adultes n’ont pas le droit de faire les fous parce qu’ils sont responsables et doivent montrer l’exemple (sauf les clowns)
  • on peut savoir qu’on est grand suivant l’heure à laquelle on a le droit de se coucher
  • comment les adultes savent toutes ces choses ? grâce à leur mémoire et leurs études
  • les parents sont des rois et des reines, ils font ce qu’ils veulent et ne nous laissent rien faire
  • ce qui est mieux quand on est adulte c’est d’avoir le permis de conduire
  • ce qui est mieux quand on est enfant c’est que les parents peuvent nous porter et qu’on peut jouer longtemps dans notre chambre
  • les adultes ne peuvent pas jouer, ils doivent s’occuper de la maison
  • les deux sont bien car les enfants peuvent jouer, et les adultes sons plus libres
  • on peut grandir dans sa tête : avoir de plus en plus de pensées, être plus intelligent
  • quand on grandit, on peut se réveiller tout seul

CE1 – atelier philo 2 : les règles

Le deuxième atelier philo portait sur les règles. Voici les réflexions des élèves à ce sujet.

  • Les règles sont nécessaires pour être en sécurité sur la route, à la montagne ou à la mer. Elles peuvent aussi nous servir à exprimer notre respect (dans un musée, ou à la bibliothèque). Enfin certaines règles visent à protéger notre santé.
  • Les règles peuvent nous sembler injustes quand on ne les comprend pas. Sans règles, on pourrait faire ce qu’on veut.
  • Questionnement par rapport aux règles qui ne sont pas écrites… comment les connaître ?
  • Dans le désert il n’y a pas de règles. Est-ce parce qu’il n’y a pas d’humains ?
  • Les règles servent parfois pour la sécurité, parfois pour connaître le bien et le mal, parfois pour le respect, parfois pour la santé, parfois pour apprendre des choses.
  • Serait-on plus heureux sans règles ?