Vendée Globe : de belles illustrations de poésies en CE1 !

Pour continuer leur travail sur le Vendée Globe, les élèves de CE1 ont eu le choix entre quatre poésies :

  • L’aventure de Raymond Queneau
  • Le Vendée Globe de Karine Persillet
  • Le Cap Horn de Karine Persillet
  • Et pour les plus audacieux L’albatros (issue du recueil « Les fleurs du mal ») de Charles Baudelaire

Ce fût un travail de mémorisation et de récitation parfaitement exécuté pour l’ensemble des enfants : félicitations à eux ! Ils ont de plus réalisé de magnifiques illustrations qu’ils vous partagent ici.

                

CE1 – Atelier philo 5 : l’amitié

Hier matin, avec Claire-Marie de Penser pour Grandir, nous avons discuté autour de l’amitié. Comment devient-on amis ? Peut-on être ami avec tout le monde ? Y a-t-il des limites en amitié ?
Nous nous sommes aidés de Basile et Juliette les personnages de Cherche amis, une histoire écrite par Audrey Poussier.
Comment devient-on amis ?
– en rendant service
– en se parlant
– en jouant ensemble
– pour être amis, il faut se connaître
– quand on est nouveau dans un endroit, on se fait des nouveaux amis
– on dit à l’autre comment on s’appelle, on fait les présentations, on joue un peu
– en étant gentil avec quelqu’un
– des fois, on se dispute, on se pardonne, et on s’aime pour toujours
– quand on a les mêmes habits ou la même trousse, on devient amis
– soit en demandant à quelqu’un, soit ça se fait tout seul
– il faut que l’autre soit d’accord
– moi je pense qu’on peut être amis avec quelqu’un qui n’est pas d’accord
Peut-on être amis avec tout le monde ?
– avec nos cousins ou nos frères, on ne peut pas, on est de la même famille
– on peut quand même être amis avec eux, parce qu’on joue ensemble
– on peut être amis avec un animal, en plus, on le voit plus que les copains
– c’est un peu différent avec un animal parce qu’il ne peut pas parler
– le mieux pour l’amitié, c’est d’avoir un animal à la maison, et des amis à l’école
– on peut être amis avec des gens différents, d’un autre âge ou d’une autre langue
– aimer sa famille, c’est différent, la famille, on les connaît depuis toujours
– les frères c’est plus important que les amis
– moi j’aime plus mes amis et mon chat que ma sœurY a-t-il des limites à l’amitié ?
– oui, ça peut s’arrêter
– non, l’amitié c’est illimité, si on sait se pardonner
– quand on fait mal à l’autre
– quand on se dispute
– dans l’amitié, y a besoin de respect

(Les enfants ne sont pas masqués sur les photos, car elles datent du mois d’octobre 2020. Crédits photos : Anne Gentilleau)
Claire-Marie GAZANIOL
Penser pour Grandir !
  

CE1 – Vivre les maths…

Cet après-midi les enfants de CE1 ont dessiné à la craie les dimensions du bateau du Vendée Globe « Grandeur nature » ! Ils ont donc tracé, à l’aide d’un mètre, une coque de 18 mètres de long et un mât de 27 mètres ! Les enfants se sont aisément organisés (tenir le mètre à chaque extrémité, avancer droit, être plusieurs à tracer à la craie…). Dans un second temps, ils ont tracé le même bateau mais en centimètre. Ce fût alors facile de constater la différence entre l’unité mètre et l’unité centimètre. Un enfant a dit « Oh la la mais c’est 100 fois plus petit en centimètre ! » : exact ! CQFD…

 

Les enfants ont fait une chaîne de 18 mètres de long : ils tiennent tous sur le bateau !

Et une chaîne pour représenter la taille du mât.

 Bateau avec les mesures en mètres.

 Mêmes nombres utilisés mais en centimètres… Rien à voir !

On espère maintenant que les enfants ne confondront plus les mètres et les centimètres…

 

CE1 – Atelier philo 4 : la mort

Ce matin nous avons parlé de la mort. Le thème a d’abord suscité un grand soupir d’étonnement et de gravité chez les enfants qui sont finalement entrés dans le sujet avec une belle simplicité et une grande vérité. Voilà leurs réponses (n’hésitez pas à en rediscuter en famille !) :

 

Que pensez-vous de la mort ?
– quand on sera mort, on ne pourra jamais revenir sur Terre
– ça fera bizarre d’être dans un bac dans la terre
– on pourra voir Dieu
– on devient un ange, comme un rêve
– c’est la fin de la vie
– c’est bien d’être mort parce qu’on peut voir tous ceux qui sont morts
– quand on est mort, notre cœur va vers Dieu
– c’est triste d’être mort parce qu’avec les yeux fermés, on ne voit plus les gens
– y a deux «clans» qui ne peuvent jamais se rencontrer : les vivants et les morts
– les morts voient les vivants et les aident
– on a une deuxième vie au ciel
– c’est triste quand quelqu’un de notre famille meurt
– si on meurt à cause de quelqu’un, on va en enfer et si on meurt de vieillesse, on va au paradis
– si on fait des choses bien on va au paradis
– on va de toute façon au paradis, c’est Jésus qui l’a dit
– quand on est mort, on ne travaille plus, on est tout le temps en vacances
– on peut mourir d’une maladie ou de la fin du monde
– notre âme continue à vivre
– est-ce qu’il y a une école au paradis ?
– si on meurt enfant, on continuera de grandir au ciel

Peut-on être heureux quand quelqu’un meurt ?
– on peut être content d’avoir tuer un méchant
– même si la personne était méchante, on n’est jamais contant d’avoir tué
– si on meurt dans la solitude, c’est triste
– ça fait de la peine si quelqu’un meurt sans prévenir
– la tristesse est toujours là quand quelqu’un meurt, mais peut partir doucement
– c’est méchant d’être heureux quand quelqu’un meurt
– on est heureux car il est près de Dieu
– ceux qui sont morts veulent qu’on soit pas triste, mais c’est pas facile

Serait-ce mieux d’être immortel ?
– oui parce qu’on pourrait rester jusqu’à l’infini
– on pourrait faire des choses risquées sans avoir peur de mourir
– non parce qu’on pourrait jamais rejoindre ceux qui sont déjà morts
– non, parce qu’on va vieillir sans fin
– ce n’est pas amusant s’il n’y a que moi qui suis immortel, les autres vont mourir, et je ne connaîtrais plus personne
– c’est mieux d’être comme tout le monde, peu importe si on est mortel ou immortel, le plus nul c’est de se retrouver seul

Claire-Marie GAZANIOL

Penser pour grandir !

CE1 – Visitez le padlet sur le Vendée Globe

Un padlet « Les CE1 de Truchet embarquent pour le Vendée Globe » vient d’être créé : vous y trouverez différents documents concernant la course et le travail des enfants. N’hésitez pas à laisser un commentaire et à vous y rendre régulièrement : j’alimenterai le padlet jusqu’au mois de janvier.

https://padlet.com/classemadameganier/81viaetvshsr1ed2

Les CE1 sont prêts pour le départ du Vendée Globe !

Voilà un mois que les élèves de CE1 découvrent avec passion la course du Vendée Globe. Ils ont notamment appris du vocabulaire, à se repérer sur un planisphère et sur la carte de France. Durant cette célèbre course ils suivront le bateau de l’association Initiatives cœur dont Samantha Davies sera le skippeur. Afin de la soutenir, ils ont peint une banderole qui sera apportée sur le port des Sables d’Olonne pour le départ du Vendée Globe (à vos postes de télévision le dimanche 8 novembre 13h00 !).

Ils ont également fabriqué leur propre maquette du voilier Initiatives Cœur. Même s’il y a eu un peu de vent dans les voiles lorsqu’il a fallu les faire tenir debout, ils ont réalisé leur travail avec à la fois une grande excitation et une grande concentration. Ils peuvent être fiers du résultat obtenu.

  

   

CE1 – Ateliers mathématiques avec le maître E

Depuis fin septembre Valérie Allagnat, maître E à l’école, intervient tous les lundis matins en classe de CE1 en co-intervention avec l’enseignante pour des ateliers de numération. Durant ces 45 minutes, le temps se partage entre explications collectives, manipulations de matériel pour acquérir les notions mathématiques et jeux par groupes de deux ou quatre. Les enfants entrent avec enthousiasme dans ces phases d’apprentissage.

         

 

CE1 – Semaine de l’écriture

Cette année toutes les classes du CP au CM2 participent au concours de la semaine de l’écriture. Il s’agit de partager par écrit ses émotions sur le thème de « Ce qui me rend heureux ». Un jury de présélection, composé de membres d’associations de l’écriture, lira toutes les cartes postales puis déterminera les meilleures cartes qui seront lues lors de la sélection finale. Un jury composé des membres de l’association Semaine de l’écriture, sous la présidence de Patrice Laffont, se réunira courant novembre pour sélectionner 10 gagnants par catégories d’âge parmi les participants retenus lors de la présélection.

Après avoir eu un échange sur ce qu’est le bonheur puis sur les critères d’une carte postale, les élèves de CE1 ont participé avec en train à ce concours et se sont appliqués le mieux possible ! Voilà un aperçu de leur travail :

     

 

CE1 – Atelier philo 3 : et si on avait le pouvoir d’invisibilité ?

Hier matin avec Claire-Marie de Penser pour Grandir, nous avons découvert un mythe philosophique écrit par Platon, un philosophe du 4ème siècle avant Jésus-Christ : «l’anneau de Gygès». Gygès est un berger qui découvre un pouvoir, celui d’être invisible. On a réfléchi à ce qu’on pourrait faire si on avait ce pouvoir d’invisibilité…

 

Que pourrait faire Gygès avec ce nouveau pouvoir ?

– voler, parce que c’est mal et interdit
– regarder les autres sans que personne le voit, c’est-à-dire espionner
– donner la bague à quelqu’un quand elle ne marchera plus, sans lui dire qu’il n’y a plus de pouvoir
– vendre la bague pour s’acheter une maison
– voler le trésor du roi
– faire rire ses amis ou leur faire peur en parlant sans qu’on le voit, on en lançant des choses sans qu’on le voit.
Et vous, que feriez-vous si vous aviez ce pouvoir ?
– m’échapper de l’école
– chercher de l‘eau à la cantine quand j’ai oublié ma gourde
– voyager dans d’autres pays
– se resservir tout seul à la cantine
– jouer dans le bureau de ma mère, parce qu’il y a plein de trucs trop bien
– faire le tour du monde pour voler les trésors dans tous les châteaux
– j’irais chez mon amoureux, sans que sa maman le sache
– faire ce que je veux, aller où je veux quand je veux
– je pourrais enlever mon masque
– échapper aux punitions
– faire rire les autres
– faire peur à mes parents qui s’inquiéteraient de ne plus me voir
– faire des bêtises sans me faire attraper

Gygès a-t-il fait le bien ou le mal grâce à ce pouvoir d’invisibilité ?
– à la fin il est heureux et méchant
– non il est malheureux
– c’est mieux à la fin, parce qu’il était obligé d’être berger, et maintenant il est roi
– faire le bien ça rend heureux
– parfois c’est bien de tuer, parfois c’est mal

– si je connaissais quelqu’un qui a ce pouvoir, je serais jaloux

 

Socrate pense qu’il n’y a pas de criminel heureux, car il n’y a pas de crime sans témoin, même si c’est notre conscience… et vous qu’en pensez-vous ?

 

Claire-Marie GAZANIOL

Penser pour Grandir !

 

CE1 – Fin des évaluations nationales

La passation des évaluations nationales s’est terminée le lundi 21 septembre pour les élèves de CE1. Ils ont été évalués en cinq séquences : trois en français (deux séquences collectives et une séquence individuelle de lecture de deux fois une minute) et deux séquences en mathématiques.

En début de CE1, les évaluations en français portent sur la maîtrise de la lecture, de l’écriture (orthographe) et la compréhension du langage oral et écrit. En mathématiques, les évaluations portent sur la compréhension et l’utilisation des nombres, le calcul mental, le calcul en ligne, la résolution de problèmes et l’observation de figures géométriques.

Les résultats sont dès à présent disponibles et restitués aux parents.