CE1 – Prêts à naviguer sur la transat Jacques Vabre !

Après être partis dans l’Espace, les élèves de CE1 prennent le large ! Ils découvrent avec passion la course de la transat Jacques Vabre. Ils ont notamment appris du vocabulaire, à se repérer sur un planisphère et sur la carte de France. Durant cette course ils suivront le bateau de l’association Initiatives cœur dont Samantha Davies et Nicolas Lunven seront les skippeurs.

Ils ont eux-mêmes pris un bateau sur virtual regatta (le nom du bateau est « CE1 Truchet) : ils devront apprendre à se repérer sur la carte, à comprendre le sens du vent, à choisir la bonne voile… N’hésitez pas à suivre notre avancé !

Aujourd’hui ils ont fabriqué leur propre maquette du voilier Initiatives Cœur. Même s’il y a eu un peu de vent dans les voiles lorsqu’il a fallu les faire tenir debout, ils ont réalisé leur travail avec à la fois une grande excitation et une grande concentration. Ils peuvent être fiers du résultat obtenu.

Maintenant ils attendent avec impatience le départ de la course : à vos postes de télévision le dimanche 7 novembre à 13h25 !

CE1 – Visite de l’exposition « La terre depuis l’Espace »

Ce vendredi 15 octobre 2021, la classe de CE1 s’est rendue à l’exposition interactive « La Terre depuis l’Espace : photos de Thomas Pesquet » à l’hôtel de Région à Lyon (à Confluence). Nous y sommes allés en TCL : les enfants étaient ravis.

Les enfants ont été accueillis par Adrien, médiateur scientifique. Il leur a présenté 10 grandes photos prises par Thomas Pesquet sélectionnées pour leur contenu scientifique. Avec ces 10 photos nous avons fait le tour de la Terre : nous sommes partis de Paris puis sommes passés au-dessus de l’Europe de l’Est, du désert Libyen, du canal de Corinthe en Grèce, de l’Egypte, de la barrière de Corail en Nouvelle-Calédonie, de l’Amérique, d’un ouragan au-dessus de l’Argentine, du Sahara, et enfin nous sommes revenus en France en passant par le Mont Saint-Michel. Les enfants ont trouvé les photos magnifiques et ont été surpris d’arriver à voir la Tour Eiffel depuis l’ISS sur la photo de Paris !

L’exposition a également été jalonnée de 3 écrans vidéo, chacun diffusant un des temps forts de la mission (décollage, vie dans la station, sortie extravéhiculaire, retour sur Terre). Bravo aux enfants qui ont fait preuve de beaucoup d’attention.

Une pierre de lune et trois maquettes accompagnaient cette exposition : le Soyouz, qui a emmené Thomas Pesquet dans l’espace, un module ATV, qui a ravitaillé la station spatiale au cours de la mission Proxima, et la station spatiale internationale.

Nous avons ensuite pique-niqué au soleil au bord de la Saône avant de reprendre le bus pour arriver en début d’après-midi à l’école. Avant de rentrer à la maison, nous avons fait le bilan de ce qu’ils ont appris aujourd’hui :

  • placer le Rhône et la Saône sur la photo de Lyon
  • on a vu sur la photo de Lyon l’endroit où on est descendu du bus et l’endroit où est l’exposition
  • l’ISS fait la taille d’un terrain de rugby
  • il n’y a pas que des aurores boréales : il y a aussi des aurores polaires et des aurores australes
  • les aurores boréales sont à cause du feu craché par le Soleil et qui arrive dans l’atmosphère
  • l’atmosphère c’est le bouclier de la Terre
  • Thomas Pesquet est le 10ème astronaute français dans l’Espace
  • depuis l’Espace la Belgique brille plus que les autres pays parce qu’ils allument plus les routes
  • la première fusée que Thomas Pesquet a prise s’ouvre dans l’Espace et après on voit le vaisseau
  • on a creusé dans la terre pour que les bateaux traversent plus vite sans faire le tour de la Grèce (ils parlent du canal de Corinthe)
  • j’avais jamais vu une pierre de Lune et une pierre de Mars
  • les vents tournent parce que la Terre tourne
  • on utilise des petits vaisseaux pour ravitailler l’ISS et même faire des cadeaux aux astronautes pour leur anniversaire comme le saxophone de Thomas Pesquet
  • c’est à cause de l’atmosphère qu’on voit le ciel bleu sur Terre. Sinon on le verrait noir comme dans l’Espace.

On peut dire que c’est déjà beaucoup pour une journée !

L’exposition reste à l’hôtel de Région à Lyon jusqu’au 2 novembre. Vous pouvez vous y rendre pendant les vacances en vous inscrivant ici : https://www.laterredepuislespace.net/reservations?fbclid=IwAR0MoHltcNH71a6vMudx93kJXNDJKhHZCztyxEG9KXmwM2YpJTSgE24HjFw Les enfants seront certainement ravis de vous expliquer ce qu’ils ont appris aujourd’hui.

   

CP – CE1 – CE2 : la grande lessive !

Cette année les élèves de CP, CE1 et CE2 ont participé à la grande lessive 2021. C’est une manifestation mondiale.  De la petite enfance au grand âge, cette manifestation d’art participatif se développe dans les lieux dédiés aux arts, à la culture, l’éducation, la santé, la justice, la vie associative et citoyenne… sur l’étendue d’une rue, d’un quartier ou sur un territoire plus vaste. Aujourd’hui, le 14 octobre, il s’agissait de suspendre une réalisation par personne conçue à partir de l’invitation commune : « Tous des oiseaux ? ».

N’hésitez pas à vous rendre sur le site de la grande lessive pour en savoir plus : https://www.lagrandelessive.net/la-grande-lessive/

CE1 – Arts visuels à la manière de Robert Combas

La semaine dernière les enfants ont découvert l’artiste Robert Combas et son œuvre « Le soleil et la lune ». Ils se sont ensuite appliqués pour revisiter cette œuvre en travaillant les contrastes des couleurs chaudes et froides.

Cette séance d’arts visuels était menée en lien avec le chapitre « Jour/Nuit » étudié en questionner le monde.

   

CE1 – CM1 : l’expérience #ElèvetonBlob est en route !

Ce matin de l’excitation régnait en CE1 et CM1 : nous avons lancé l’expérience #ElèveTonBlob, expérience éducative de la mission Alpha (de Thomas Pesquet, astronaute de l’ESA) proposée par le CNES en partenariat avec le CNRS et avec le soutien de l’académie de Toulouse.

Après avoir regardé une vidéo de lancement du projet par Thomas Pesquet et Audrey Dussutour, directrice de recherche au CNRS (Centre National de Recherche Scientifique), nous nous sommes lancés ! Nous avons découpé les Blob à bonne taille, nous l’avons déposé et hydraté sur du papier filtre. Nous avons installé nos blobs dans notre Blob box en suivant deux protocoles : celui de l’exploration (le Blob n’a aucune source de nourriture) et celui de l’exploitation (le Blob a 4 sources de nourriture).

Maintenant nous n’avons plus rien à faire : le Blob est dans l’obscurité et photographié toutes les 30 secondes jour et nuit jusqu’à lundi prochain ! Nous vous partagerons notre Timelaps !

Il s’agira ensuite de comparer nos résultats avec ceux de Thomas Pesquet pour comprendre le rôle de l’impesanteur sur le Blob.

Les enfants se sont montrés très attentifs à la mise en place de nos deux expériences. Nous avions un protocole très précis à mettre en place, nous espérons avoir tout fait correctement !

Ecusson de l’expérience Blob embarquée a bord de l’ISS lors de la mission Alpha.